• 0751668845
  • contact@vythisi.com

Comment recruter efficacement : 7 points essentiels

COmment recruter efficacement

Pour n’importe quelle entreprise, la phase de recrutement est un période clé. Pourquoi ? Car le fait d’être en mesure d’embaucher la bonne personne revient à prendre une décision importante : faire en sorte que quelqu’un de l’extérieur rejoigne une équipe, et en fasse partie intégrante. Il faut bien comprendre que si on ne met pas toutes les chances de son côté pour recruter intelligemment, le nouveau membre de l’équipe peut déstabiliser le groupe avec, à terme, le risque de voir disparaître son efficacité et son professionnalisme.

Il est donc bien évident que le recrutement est une tâche lourde de responsabilité. Si elle est menée à bien, elle est promesse de réussite, synonyme d’accroissement et de stabilité pour l’équipe déjà en place. C’est un renfort bienvenu et salutaire, permettant d’atteindre au mieux les objectifs fixés par une entreprise. C’est là toute l’importance et la difficulté de recruter efficacement du personnel.

Comment limiter au maximum la marge d’erreur ? En effet, quelques entretiens d’embauches ne vous garantissent pas la fiabilité d’un futur collaborateur. Car après tout, la RH n’est pas une science exacte, en ce sens même ou elle est, par définition, “humaine”, et donc soumise à l’erreur. Dans cet article, vous trouverez sept points précis qui vous permettront d’éviter certains écueils au moment du recrutement.

Voyons sans plus tarder les points précis à étudier en détail afin de recruter efficacement.

1. De qui/quoi avons-nous besoin : le profil candidat

Savoir qui recruter, c’est comme savoir où l’on va. Vous ne saurez pas où vous allez tant que vous n’aurez pas choisi une destination. Recruter de façon efficace passe donc par la définition d’un objectif. Pourquoi est-ce que l’entreprise a décidé d’embaucher ? Augmenter la productivité ? Développer la Communication ? Pallier à un manque d’effectif ? C’est une fois cet objectif bien en tête que le recruteur pourra définir un profil idéal. Pas avant.

N’en doutez pas, c’est la manière la plus sûre de délimiter l’ensemble des compétences nécessaires à l’entreprise. Ce sont ces compétences qui devront, notamment, figurer dans l’offre d’emploi. Le recruteur aura ainsi, pour sa part, une vision très précise du profil recherché. En outre, c’est aussi et surtout la meilleure façon pour lui de savoir qui choisir le moment venu. Qu’on le veuille ou non, cela demande du temps et un minimum de rigueur. On n’improvise pas une phase de recrutement !

2. Recruter de façon agile

Comment recruter efficacement ?

Cela peut paraître un terme barbare, mais l’agilité est bien le terme le plus explicite. En effet, après avoir défini le profil dont vous avez besoin, vous allez devoir faire preuve d’une faculté indispensable : l’adaptation. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Sans aller chercher bien loin, un recrutement efficace doit être un recrutement intelligent. Ainsi, la position du recruteur doit être adaptée à celle du profil recherché.

Un profil technique ne doit pas nécessairement être recruté en dehors des sentiers battus. En revanche, un créatif ou un potentiel collaborateur qui devra travailler sous pression doit être capable de s’adapter. Il peut donc s’avérer particulièrement utile de mener des entretiens moins “classiques”. Cela peut passer, par exemple, par le lieu de l’entretien (terrasse de café, bar), un ton plus informel, ou même une mise en situation du candidat.

Autant d’éléments qui permettent d’évaluer la personne en fonction du profil que l’on recherche pour un poste. Autre notion importante, la préparation de l’entretien. Enfin, dernier élément important, et pas des moindre : en amont, il est primordial de savoir comment mener l’entrevue (questions ton abordé, etc).

La préparation d’un entretien d’embauche et l’un des clés d’un recrutement réussi.

Un exemple de recrutement à travers le cinéma

L’industrie cinématographique fourmille de bonnes idées. Bien entendu, il s’agit souvent de fictions, mais sur le principe, il est possible d’y voir des façons différentes de “recruter”. Dans dans le film « Operation Espadon » avec Hug Jackman, le personnage principal est recruté par un groupe de malfrats pour ses compétences de hacker, en vue d’effectuer un braquage. Son “entretien” se fait donc dans des conditions en adéquation avec le milieu du banditisme. Il doit cracker le code ultra-sécurisé du ministère de la Défense des Etat-Unis. Une tâche d’autant plus ardue qu’elle se fait dans des conditions extrêmes (pistolet sur la tente, entre autres).

Bien sûr, avec cette oeuvre, nous sommes donc entièrement dans la fiction. Il est évident que cet exemple n’est clairement pas à prendre au pied de la lettre (et encore heureux !). Il illustre cependant, à sa façon, la manière dont un recruteur doit se positionner pour évaluer les compétences de son candidat.

Dans le film Kingsman, le personnage d’Eggsy cherche à devenir espion. Il est donc soumis à un ensemble d’épreuves (plus moins réalistes d’ailleurs) afin de décrocher le poste. Même si le parallèle est un peu fantasque, les “recruteurs” vont évaluer ses capacités d’adaptation, et la façon dont il réagit au stress. Lors d’une scène dans laquelle il saute dans les airs avec ses camarades, il apprend qu’un seul d’entre eux dispose d’un parachute fonctionnel. Toute la tension et l’enjeu reposent sur leur capacité à collaborer pour qu’ils puissent tous survivre.

Vous n’allez bien sûr pas faire sauter votre futur collaborateur, cependant vous vous devez de tester ses capacités d’adaptation. C’est en ce sens qu’un recrutement efficace doit aller : évaluer rapidement la correspondance du candidat face au profil recherché.

3. Impliquer chaque membre de l’équipe

Comment recruter efficacement ?

Penser que le recrutement se limite aux seules phases d’entretiens et de sélections des candidats est une erreur à ne surtout pas commettre. L’intégration d’un nouveau collaborateur ne peut en effet reposer que sur les seules épaules du DRH. Avant même que la personne ne soit recrutée, si elle doit rejoindre une équipe déjà en place, il est primordial qu’elle rencontre au moins une partie. Un recrutement efficace passe avant tout pas un management intelligent.

L’effet est doublement bénéfique. D’une part, vous vous assurez que le courant passe entre le candidat et vos futurs collaborateurs. D’autre part, vous responsabilisez votre équipe et préparez le terrain pour la suite ! Si l’équipe déjà en place “valide” le candidat, vous impliquez le reste du groupe et vous disposez d’éléments supplémentaires pour prendre votre décision au moment de recruter.

4. Comment recruter : la posture du recruteur

Il faut instaurer un climat de confiance entre le recruteur et le candidat. L’image du recruteur intimidant et autoritaire n’est bonne que pour la fiction. Sans verser dans la familiarité et en restant professionnel, il faut mettre en confiance tout en posant un cadre bien et un enjeu bien précis.

Il reste bien évident que pour l’entreprise comme pour le candidat, l’entretien est aussi une phase de “séduction”. Néanmoins, bien que l’idée pour la personne que vous aurez en face est aussi de se présenter sous son meilleur jour, si vous la mettez trop mal à l’aise, vous ne pourrez pas évaluer correctement son profil. Vous cherchez à savoir comment recruter ?

Adoptez la posture de l’évaluateur, et ne jouez pas à déstabiliser votre candidat sans avoir de bonnes raisons de le faire. Mettez en avant les valeurs de l’entreprise, et cherchez à en savoir plus sur celles de la personne en face de vous.


Pour aller plus loin, consultez notre article : Comment mener un entretien de recrutement ?


5. Recruter efficacement : les compétences sont elles les bonnes ?

Comment recruter efficacement ?

C’est presque un poncif, mais l’une des questions primordiales à se poser reste celle des compétences. Un CV peut être particulièrement bien garni. Néanmoins il est indispensable d’en vérifier l’authenticité. Si vous pensez que le mythe du recruteur qui contacte l’ancien employeur de son candidat est passé de mode, détrompez-vous !

Se fier à la parole est important, vérifier que les compétences et les qualités mises en avant par le candidat sont vraie l’est davantage.

Dans les relations professionnelles comme dans les relations privées, il est important de se protéger. Recruter n’est pas un acte anodin. Cela engage l’entreprise, et peut avoir des conséquences néfastes si on n’y accorde pas l’attention et la rigueur nécessaire. Assurez-vous de recruter la bonne personne, avec les bonnes compétences.

6. Un hobby reste un hobby

Il est de coutume de faire figurer ses passes-temps sur son Curriculum Vitae. Néanmoins un recruteur devra appréhender ces “informations” avec prudence. En effet, si certaines passions peuvent révéler des traits de caractère, elle n’offrent en revanche aucune garantie. N’imaginez pas qu’un passionné de théâtre sera nécessairement plus enclin à s’intégrer plus facilement dans un groupe. Les interactions sont bien malheureusement plus complexes.

Pour un recrutement efficace, il faut garder un certain recul sur les choses. Notamment sur les passions d’un candidat. Nombreuses sont les personnes à adopter un comportement très différent entre leur vie privée et leur vie professionnelle. Attention, donc, à prendre un peu de recul, et seulement dans certaines circonstances. Par exemple au moment de recruter un vendeur de vélo, par exemple. Si le CV du candidat fait mention d’une passion pour le vélo, alors ce hobby viendra compléter ses compétences !

7. La valeur ajoutée du candidat

Comment recruter efficacement ?

Comment recruter efficacement un candidat, à compétences égales ? C’est parfois une simple question de feeling, comme le chantaient Fabienne Thibeault et Richard Cocciante. Mais le “feeling” n’est pas une donnée réellement scientifique. Il n’a pas de valeur quantifiable et, surtout, il n’est pas applicable à une méthode de recrutement valable.

Le “feeling” est donc important en tant que manière dont le courant passe entre recruteur et candidat, mais il ne suffit pas. Ce ne sont pas les seules valeurs du recruteur que le profil retenu doit partager, mais celles de l’entreprise. Et c’est là ce qui peut faire la différence entre un individu compétent avec peu expérience mais corporate, et un candidat expérimenté correspondant en tous points au profil, excepté qu’il ne partage pas la philosophie de l’entreprise.

Un collaborateur peut acquérir de nouvelles compétences par le biais de formations. Si ses aspirations vont dans le même sens que la société dans laquelle il travaille, il s’épanouira et deviendra un atout. En revanche, il est bien difficile, pour ne pas dire illusoire, d’espérer former une personne à la philosophie d’une startup !


Pour aller plus loin, consultez notre article : Comment recruter par téléphone ?


En conclusion

Si vous voulez savoir comment recruter efficacement, les sept points abordés dans cet article pourront vous aiguiller. Toutefois, pensez que le recrutement n’est pas, et ne sera jamais une science exacte. Le facteur humain restera toujours prévalant.